Initiation au pilotage

Expliquer le pilotage en quelques lignes est bien difficile. Après avoir rappelé une base de fonctionnement mécanique, les commandes seront présentées.

 

Création des forces 

 

Ce qui font monter, descendre ou tourner un hélicoptère, ce n’est pas sur les hélicoptères récents, une variation du nombre de tours du rotor. La ou les turbines sont régulées automatiquement pour fournir la carburant nécessaire qui assure toujours la puissance utile pour faire tourner les pales à la même vitesse.

Seule, l’inclinaison des pales du rotor principal ou du rotor de queue permet de modifier les forces qui aspirent et poussent des filets d’air ce qui assure la sustentation de l’appareil ainsi que ses mouvements dans la masse d’air. Plus l’inclinaison des pales est grande , plus la portance dans l’air est importante. Pour modifier les inclinaisons des pales des jeux de plateaux commandés par des bielles modifient à chaque tour l’inclinaison de chaque pale.

helicopteres036.jpg

 

Les commandes de vol 

Le pas cyclique : commandé par la main droite, c’est le « manche à balai ». Il permet d’agir directement sur l(incidence de chaque pale quand elle passe à un endroit donné du cercle de rotation. Ceci entraîne une dissymétrie de portance et donc une inclinaison de l’hélicoptère. Ceci permet de virer à gauche ou à droite, de cabrer ou de piquer.

 

  cycl.gif

 

Le pas général : commandé par la main gauche, il permet d’augmenter en même temps l’incidence ou l(angle d’inclinaison que font les trois pales avec le plan de rotation du rotor. Ceci permet de monter ou de descendre.

 

 pg.gif

Les palonniers : commandés par les pieds, ils agissent sur l’angle d’incidence des pales du rotor de queue ce qui induit une rotation de l’appareil sur place. Ceci permet de faire pivoter l’appareil en stationnaire ou à faible vitesse.

 palonier.gif

 

La difficulté du pilotage réside dans le fait que toutes les interventions par l’intermédiaire des commandes de vol ont des effets secondaire sur les autres. C’est-à-dire qu’à chaque intervention de pilotage , il convient de corriger les effets contraires sur les autres commandes. La dissociation de l’attention (faire des choses différentes dans le même temps et parfois en sens inverse) est la qualité principale du pilote…

 

AHL EL KSAR |
pachasirdarlin |
Variations fugitives |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | kaleidoscope
| Vol d'un voilier et persécu...
| La 5ème Batterie du 16ème G...